5 conseils importants pour mieux définir votre stratégie publicitaire sur Google

Vous en avez probablement entendu parler ou vous avez eu des problèmes avec. Vous faites de la publicité sur Google depuis plusieurs mois, mais les résultats ne sont pas encore optimaux. Le problème est généralement que les processus entourant les publicités Google ne sont pas compris. Dans cet article, je vais donc vous donner cinq conseils utiles qui vous aideront à mieux définir votre stratégie publicitaire.

Étape 1 : Définir

Définissez vos objectifs

Il est important que vous ayez ces trois points d'affilée pour vous (les trois D). Tout d'abord, que voulez-vous réaliser avec votre publicité ? (Définissez vos objectifs). Vous souhaitez augmenter le trafic sur votre site web ? Ou souhaitez-vous donner à vos clients potentiels des informations sur votre produit ? Lorsque vous avez un objectif clair, vous pouvez y associer une stratégie et il sera plus facile de mesurer les résultats.

A découvrir également : 21 conseils pour la rédaction de blogs d'entreprises

Définissez votre produit

Arriver au deuxième D (Définir votre produit). Les publicités sont souvent très axées sur une seule chose. C'est pourquoi il est important, lorsque vous créez une publicité ciblée, d'examiner le produit à un niveau beaucoup plus détaillé. Réfléchissez à ce que vous pouvez offrir à votre client potentiel. S'agit-il de produits ou d'informations ?

Faites donc vous-même une liste de tous les produits pour lesquels vous souhaitez créer une publicité. Chaque produit aura probablement besoin d'une campagne spécifique, d'un objectif précis et peut-être même d'une page de renvoi différente.

Sujet a lire : Conseils marketing sur Google Maps pour développer votre entreprise

Définissez votre client

Le dernier D est : définissez vos clients. (Définissez vos clients). Par exemple, créez 5 personnages pour vous-même qui utilisent votre produit. Un personnage est un personnage fictif qui représente un groupe cible. Pensez à leur sexe, leur âge et leur travail. Posez-vous les questions suivantes. Ces personnes ont-elles besoin de mon produit dans leur vie quotidienne ? Quelle technologie utilisent-ils ? Comment accèdent-ils à l'Internet ? Et combien de temps passent-ils sur Internet ?

Étape 2 : Donner du temps

Il est important de garder à l'esprit que vous n'obtiendrez probablement pas des résultats extraordinaires avec votre annonce immédiatement. Pour les annonces Google, il faut être patient. Il se peut que vous deviez faire plus de tests que prévu. Vous devrez analyser les données que vous apportez. Sur la base de ces données, vous allez changer la publicité encore et encore. Ne retirez pas immédiatement votre annonce de Google si vous n'obtenez pas les résultats escomptés le premier mois.

Il est possible que vous perdiez de l'argent sur votre annonce au cours du premier mois. Après tout, vous continuez à collecter des données. Au cours du deuxième mois, vous aurez recueilli suffisamment de données et vous saurez comment votre groupe cible réagit à votre publicité.

Après quelques ajustements, votre annonce sera probablement beaucoup plus efficace. Au troisième mois, il y a de fortes chances que votre retour sur investissement soit à un niveau sain. Mon conseil ici est d'être patient et de bien faire l'analyse et les ajustements éventuels.

Étape 3 : Tout est question de mots-clés

Le troisième conseil concerne vos mots-clés. En gros, les mots clés sont de petites phrases ou des mots que les gens tapent pour correspondre à votre annonce. La différence entre les bons et les mauvais mots-clés peut être la différence entre le profit et la perte.

Pour donner un exemple avec le mot "voiture d'occasion". Voiture d'occasion peut être traduit de deux façons, à savoir : Véhicules d'occasion ou Voitures d'occasion. Deux mots très similaires, mais avec des volumes de recherche totalement différents. Les véhicules d'occasion font l'objet de 1 000 recherches par mois en moyenne, tandis que les voitures d'occasion font l'objet de 600 000 recherches par mois.

Le conseil : parlez la langue de l'utilisateur potentiel de votre produit.

Étape 4 : Utiliser les bons programmes

Le quatrième conseil concerne les programmes qui vous aident à bien choisir vos mots-clés. Il y a trois programmes que je voudrais mentionner. Le premier programme est "Répondre au public". Vous remplissez votre mot-clé et le programme vous donne plusieurs questions, des comparaisons et une liste alphabétique avec votre mot-clé. La liste alphabétique est un très bon outil de brainstorming sur les mots-clés. Pour le mot clé qui est tapé, vous obtenez une liste alphabétique de tous les mots qui sont associés à votre mot clé.

Le deuxième outil est appelé Google Trends. Il fonctionne de la manière suivante : vous entrez votre mot-clé et vous voyez immédiatement l'intérêt d'une certaine période pour ce mot. Google Trends indique également l'intérêt par région. Google Trends indique également quelles questions et quels sujets sont liés à ce thème.

Le dernier programme s'appelle SEMrush. SEMrush a des options limitées si vous l'utilisez gratuitement, mais la version payante offre beaucoup de possibilités. Vous remplissez à nouveau le mot-clé et SEMrush vous donne des données comme : le clic moyen sur ce mot, le degré de compétitivité de ce mot-clé et les termes de recherche associés. Utilisez ces trois programmes pour choisir les meilleurs mots-clés pour votre produit ou service.

Étape 5 : Les positions au sein de Google Ads

Le cinquième et dernier conseil concerne la position de votre annonce et la raison pour laquelle votre annonce n'est pas en tête de Google. Comment Google détermine-t-il la position des annonces ?

Qui vient en premier et qui vient en second ? Google est un programme d'enchères. Cela signifie que la personne qui paie le plus sera en principe au sommet de Google. Je vais clarifier cela à l'aide d'un exemple.

Supposons que vous ayez quatre personnes qui ont toutes une annonce. Le soumissionnaire 1 paie 8 € par clic, le soumissionnaire 2 paie 7 € par clic, le soumissionnaire 3 paie 6 € par clic et le soumissionnaire 4 paie 5 € par clic. Maintenant, vous pensez que le soumissionnaire 1 obtiendra la meilleure position, parce qu'il est prêt à payer le montant le plus élevé par clic. Malheureusement, ce n'est pas le cas. La position du numéro 1 est déterminée par ce que nous appelons le "Ad Rank". En gros, Google multiplie le montant maximum que vous voulez payer par le score de qualité de l'annonce. Et Google détermine la qualité en fonction de certains facteurs.

Tout d'abord, Google fait une estimation de la fréquence à laquelle les gens vont cliquer sur votre annonce. La deuxième chose qui est jugée est votre page d'accueil. Votre page d'accueil doit être en rapport avec votre annonce. Google a également des extensions que vous pouvez ajouter à votre annonce, par exemple des commentaires de clients. Google examine ces éléments et leur attribue une note de qualité de 1 à 10. Si l'on reprend l'exemple, il peut arriver que le soumissionnaire 1 n'ait reçu qu'une note de qualité de 2. Sa note finale est alors de 16. Si le soumissionnaire 4 reçoit une note de qualité de 9, sa note finale est de 45 et son annonce sera placée au-dessus du soumissionnaire 1. Il peut même arriver que votre score de qualité soit si bas que vous ne soyez pas montré du tout.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés